Le Troisième Testament

Enseignements, révélations et prophéties



La différence entre le spiritualisme et le spiritisme


Les enseignements de cette doctrine spirituelle qui servent de préparation aux hommes de ce temps, furent transmis à travers l'entendement humain. Mais ces manifestations ne doivent pas être confondues avec les pratiques spirites.

Les esprits de lumière qui se communiquèrent à l'esprit humain ne prirent pas possession de la chair comme c'est le cas dans le spiritisme. C'est dans la conscience, le cœur et l'esprit que le monde spirituel exerça son influence. Et la personne qui recevait les messages devait être dans un état de véritable élévation spirituelle.

En fait, contrairement au spiritisme, il ne s'agit pas de possession mais de communication. La possession spirite est l'état de transe dans lequel un esprit plus ou moins lumineux s'impose sur l'esprit du possédé, et la possession domine complètement.

Dans la communication spirituelle, c'est le sujet qui se met, grâce à son détachement matériel, en condition de percevoir les vibrations du monde spirituel de lumière. Comprenez la différence. Dans un cas, l'esprit se laisse posséder par n'importe quelle créature invisible, dans l'autre, l'esprit s'élève et, par ses mérites et vertus, peut traduire en langage humain des concepts d'une dimension supérieure.

A l'instant de pénétrer en extase spirituelle, les sens supérieurs s'éveillent : alors jaillit l'intuition, brille l'inspiration. L'esprit pressent et palpe le distant, le lointain et même le futur. Ce qui paraissait impossible ne l'est plus.

La communication entre l'être humain et les esprits de lumière de l'au-delà se fait grâce à l'intelligence, la conscience commune à tous, et l'état d'élévation et de pureté atteint dans les moments d'extase.

La pratique du spiritisme, antérieure à la communication spirituelle, et bien qu'imparfaite, fut permise par le Créateur et Maître des Esprits, car elle vint secouer le scepticisme, le doute et l'incrédulité du monde matériel, ignorant de la vie de l'au-delà.

Le spiritisme peut être considéré comme un mouvement précurseur du véritable spiritualisme. Il eut le mérite quand il fut traité avec sérieux et respect, de dissiper les doutes qui existaient sur la survie de l'esprit dans l'au-delà. Il expliqua aussi de nombreux mystères de la vie spirituelle.

Cependant la doctrine spiritualiste est différente. Elle provient non seulement des inspirations du monde des esprits de lumière, mais de l'Esprit de Vérité lui-même.

Ayez la certitude que c'est l'Esprit de Dieu qui inspire ces enseignements.

En ce temps de révélations spirituelles, seuls les esprits désignés par une Volonté Supérieure se sont manifestés pour protéger, conseiller et donner certaines explications. Les esprits peu évolués n'ont pas été autorisés à intervenir comme instructeurs ou conducteurs de cette doctrine.

précédentsuivant