Le Troisième Testament

Enseignements, révélations et prophéties



L'Esprit de Vérité se Manifeste au Mexique


La lumière de la connaissance spirituelle était toujours venue de l'orient vers l'occident, mais voilà que le nouveau message qui va bouleverser le monde ira de l'occident vers l'orient, et la vérité un jour ne sera plus qu'une, comme ne seront plus qu'une les races et les civilisations.

Et lorsque les humains seront enfin unis, ils devront bien reconnaître que leur sagesse n'a pas été transmise des hommes aux hommes, mais de l'Esprit divin à ses créatures terrestres.

De même qu'il y a deux mille ans, les villes de Jérusalem et de Rome furent des lieux de prédilection d'où se propagèrent des enseignements spirituels qui entraînèrent de profonds changements parmi l'humanité, une humble nation a été chargée en cette ère nouvelle d'une délicate et grande mission. Elle a pour tâche de s'y préparer, car l'écho de certaines révélations va attirer l'attention du reste de la planète.

En ce temps de confusion et de perversité, c'est du Mexique en effet que se fit l'appel à ceux qui vivent ailleurs pour les réunir autour d'une doctrine nouvelle. Car ce pays, sachez-le, fut l'endroit signalé pour ma nouvelle manifestation spirituelle, l'endroit où selon la symbolique promesse biblique, l'Esprit du Christ devait revenir à la fin des temps.

Comme par le passé, il ne sera pas nécessaire que cette manifestation spirituelle s'étende au monde entier pour que l'humanité apprenne qu'une ère nouvelle a commencé...

Il aura suffi, comme à d'autres époques et en d'autres circonstances, d'éveiller une poignée d'hommes et de femmes, pour que ceux-ci se lèvent afin d'éparpiller la semence reçue.

Mais ce "peuple" endoctriné par de nouvelles leçons ne doit pas se considérer comme l'unique héritier, ni le seul à qui il ait été confié une mission dans l'œuvre entreprise depuis l'au-delà pour la régénération et le progrès de l'humanité.

Comme cela s'est déjà produit, il arrive même que le peuple qui reçoit un message transcendantal pour l'humanité, ne soit pas celui qui sache le mieux en profiter. Il s'avère souvent incapable d'apprécier la valeur du don et de la grâce qui lui sont faites.

Souvenez-vous par exemple comment la graine semée par Jésus en Judée porta ses fruits hors de cette contrée.

Les esprits de la nation mexicaine où est parvenu ce rayon de lumière converti en paroles, devront donc en finir avec le fanatisme religieux et se libérer de l'ignorance pour échapper à l'esclavage du matérialisme sous toutes ses formes.

Ne pensez pas que le Mexique ait été choisi par hasard ou au dernier moment pour servir de cadre à cette nouvelle manifestation spirituelle. Tout avait été prévu de toute éternité. Ce sol, cette race, ces esprits, tout a été le fruit d'une Volonté supérieure, tout a été préparé avec une parfaite justice et sagesse.

De toutes les régions du monde, de toutes les nations, petites ou grandes, le Mexique était destiné à être la terre fertile où devaient germer les enseignements divins de cette ère nouvelle.

Certains verront avec clarté à travers l'histoire de ce pays, les signes qui ont fait percevoir à l'humanité la présence d'un temps nouveau.

Mais écoutez plutôt...

Il y a de cela fort longtemps dans le nord du continent américain habitait une grande tribu de laquelle surgit un prophète inspiré par une lumière supérieure.

Ce prophète anima son peuple pour quitter des contrées froides et hostiles, et le conduit à la recherche d'une terre plus clémente où il devrait fonder leur ville. Encouragée par cette promesse, cette grande tribu se mit en route dans l'espoir de mériter cette grâce.

Ils traversèrent des jungles, des déserts, escaladèrent des montagnes, rien ne les arrêta, et quand ils croisèrent des obstacles, leur foi les aida à vaincre jusqu'à parvenir à l'endroit prophétisé qui était, comme dans l'ancien testament de la Bible, une image de Canaan, la "terre promise" aux lsraélites, la terre où coulait symboliquement le lait et le miel."

Cette tribu, inspirée en la foi d'une promesse qu'elle finit par voir s'accomplir, fonda sa ville, et en elle, éleva son culte primitif, installa ses foyers et donna de la splendeur à un empire qui, dans sa magnificence, ressembla à celui du roi Salomon.

Cette terre, selon la promesse, fut une terre d'abondance et de prospérité. Les hommes de cette race étaient forts et leurs femmes douces et tendres.

Le temps arriva cependant où ce peuple devait connaître le nom et l'œuvre du Christ, la nouvelle leur arrivant par la bouche d'hommes étranges qui venaient de l'autre côté de l'océan et qu'ils avaient vus en songes...

Grande fut la mission de ceux qui apportèrent à ces tribus la connaissance de la doctrine chrétienne. Mais peu furent ceux qui, en vérité, surent réaliser cette mission avec l'amour et la charité que le christianisme conseille et recommande.

La plupart des conquérants se laissèrent posséder par la cupidité, oubliant tout principe de fraternité, et firent couler à torrents le sang innocent pour s'emparer de tout ce que leurs yeux contemplaient.

Les envahisseurs détruisirent les idoles de ce peuple conquis, faisant en sorte que celui-ci blasphème contre le Dieu qu'on venait leur révéler avec tant d'injustices et tant de cruauté.

Ces idolâtres pouvaient-ils reconnaître à travers tant d'actes inhumains le Dieu de l'Amour, Celui qui ne quitte la vie à personne mais au contraire donne la sienne pour sauver celui qui l'a offensé ?

Ces tribus tombèrent dans l'esclavage, comme Israël était tombé sous le joug des pharaons et des Césars. Ce furent des temps de douleurs, d'amertume et de larmes pour ce peuple. Et quel est ce peuple ? Celui-là même qui a contemplé l'arrivée du Troisième Temps.

précédentsuivant