Le Troisième Testament

Enseignements, révélations et prophéties



L'humanité, esclave du matérialisme


Convertis en esclaves du César, les hommes de ce temps ignorent Dieu. Préoccupés par les biens matériels, ils luttent pour leur survie, leurs plaisirs, et sachant la vie fugace, ils tentent de la vivre intensément.

Quand leurs projets échouent, ou que la souffrance les surprend, ils se désespèrent, blasphèment et défient le destin qu'ils trouvent injuste.

Les œuvres exclusivement matérielles ressemblent à une multitude de vers disposés à ronger un cadavre. Spirituelles et créatrices, elles pourraient ressembler à un essaim d'abeilles construisant une ruche en parfaite harmonie. Quand les hommes découvriront-ils le véritable miel de la vie, pour se le donner les uns aux autres ?

Pour se libérer des murailles qui l'emprisonnent, le matérialiste devra rompre les chaînes de ses passions et de ses faiblesses afin de contempler une autre réalité : celle, infiniment supérieure, du pouvoir de l'esprit.

La tâche semble difficile, voire impossible en cette époque de matérialisme, comme inimitable l'exemple de Jésus, exemple vivant de spiritualité, d'humilité et d'amour. Pourtant, l'enseignement de Jésus, hors du temps, contient la vérité et l'essence éternelle de ce dont l'humanité a justement besoin de nos jours pour son évolution spirituelle.

Voici cependant que vient un temps où l'homme matérialisé, conscient enfin de son esclavage, lèvera son regard au firmament en se demandant : "Qu'ai-je fait de ma vie ?". Ce sera l'heure de l'éveil de la conscience, l'aube d'une ère nouvelle. Déjà, des signes marquent ce temps de bouleversement.

Certains corrigent leurs erreurs et entreprennent le chemin de la régénération. D'autres poursuivent leur course effrénée dans la confusion. Et d'autres encore s'insurgent contre 1a vérité. Ce retour vers 1a lumière ne manquera pas d'entraîner en effet le conflit idéologique le plus transcendantal de l'histoire humaine. Il fera s'écrouler les piliers de tout un concept de la vie et permettra d'en édifier un nouveau.

Les épreuves que le monde traverse actuellement sont les signes évidents de la fin d'une ère, le déclin et l'agonie d'un temps de matérialisme. Matérialisme scientifique, économique, affectif et même religieux.

Mais au-delà de ce matérialisme, il y a l'esprit des hommes de ce temps, passé par diverses étapes d'évolution, qui attend de s'élever avec force sur le chemin de la justice et de l'amour.

Toutes les fausses valeurs de nos sociétés vont s'effondrer d'elles-mêmes. La défaite du matérialisme commencera lorsque les auteurs de tout le mal qui affecte l'humanité jetteront au feu les livres qui nient la vérité spirituelle. Les hommes s'éloigneront des vanités de ce monde pour contempler avec l'esprit la vie véritable.

Si cette ère qui s'achève aura été marquée par son matérialisme, celle qui vient devra se distinguer pour sa spiritualité. La conscience et la volonté de l'esprit construiront sur terre un monde d'êtres élevés par l'amour, une existence où l'Esprit Divin se sentira vibrer dans l'esprit de ses créatures humaines. Tous les dons et pouvoirs occultes auront alors l'infini comme champs d'action pour se développer.

précédentsuivant