Le Troisième Testament

Enseignements, révélations et prophéties



Qu'est-ce que l'enfer ?


"L'enfer existe aussi bien en ce monde que dans l'au-delà. C'est le symbole des grandes peines, des remords, du désespoir, de la douleur et de l'amertume de ceux qui ont commis de terribles fautes. La seule façon de s'en libérer, ce sera à travers l'évolution de l'esprit vers l'amour".

Croyez-vous que l'Esprit Divin, source d'amour et de perfection, ait créé des lieux spécialement destinés pour vous châtier et se venger ainsi éternellement de vos offenses ?

Qu'obtiendrait-Il de vous si en vérité Il vous donnait comme châtiment le feu éternel ? Que vous blasphémiez contre un Dieu que vous jugeriez injuste, cruel et vengeur.

En fait, Dieu n'a créé ni la mort ni l'enfer. En concevant l'idée de la création, son Esprit n'a senti qu'amour et de Lui n'a jailli que vie. Si la mort et l'enfer existaient, il faudrait que ce soient des œuvres humaines, car seul l'humain est périssable.

Il n'y a d'autres enfers que celui que les humains ont créé en ce monde avec leurs guerres et leurs haines. Et dans l'au-delà, il n'existe d'autres feux que le remord de l'esprit, quand la conscience lui montre ses fautes.

Ceux qui écoutent cette voix interne, brûlante et inflexible, sentent intérieurement le feu qui dévore, qui extermine et purifie. A ce feu ne peut résister ni le pêché ni rien qui ne soit pur. Seul l'esprit peut résister parce qu'il est doté de force divine. Aussi, quand l'esprit passe par le feu de la conscience, il en sort purifié de ses erreurs.

C'est l'homme, avec son imagination, qui a créé le concept de l'enfer et du paradis selon son entendement limité.

Le feu est le symbole de la douleur, des remords et du repentir qui tourmentent les esprits, les purifiant comme se purifie l'or dans le creuset.

Comment condamner l'être humain à la douleur éternelle quand ses erreurs ne sont que passagères et produits de son ignorance spirituelle ?

Cet enseignement vient expliquer ce qui a été mal interprété, entraînant des confusions transmises de génération en génération, durant des siècles.

L'esprit ne peut souffrir la peine physique que produit la douleur matérielle. La douleur de l'esprit provient de la vision de ses actes à la lumière de la conscience.

L'Homme, grâce à sa régénération, éteindra le feu personnel de son enfer, et quand son esprit pénètre dans l'au-delà, il ne trouvera que lumière, harmonie et grâce, car dans la demeure spirituelle il ne peut exister ce que seule la superstition humaine a imaginé.


précédentsuivant