Le Troisième Testament

Enseignements, révélations et prophéties



La Conscience


Qui guide, oriente ou conseille l'esprit pendant son libre parcours, afin qu'il distingue le licite de l'illicite en évitant qu'il ne se perde ? La conscience.

En vérité Je vous dis que l'expression la plus élevée et la plus pure de l'esprit est la conscience.

Ainsi vous pouvez comprendre qu'il n'existe et n'a jamais existé un être humain sans un esprit qui l'anime, et qu'il n'a jamais existé un esprit qui manque de conscience.

La conscience est l'étincelle divine, c'est une lumière supérieure ; et c'est une force pour aider l'homme à ne point pécher. Quel serait le mérite de l'homme si la conscience avait une force matérielle l'obligeant à rester dans le bien ? Je veux que vous sachiez que le mérite consiste à écouter cette voix, en se persuadant que jamais elle ne ment ni ne se trompe dans ce qu'elle conseille et en obéissant fidèlement à ses dictées. Comme vous pouvez le comprendre, pour écouter clairement cette voix, il faut une préparation et une concentration en soi-même. Qui pratique cette obéissance dans les temps présents ? Répondez vous-même.

Vous devez apprendre à distinguer la voix de la conscience, qui parle toujours de lois, d'amour, de biens, de rectitude et de pureté, de cette autre voix qui provient de la chair ou des passions du cœur, qui peut ne pas toujours vous inciter au bien.

Il faut que Je vous parle ainsi, afin que vous réfléchissiez à temps et que vous procédiez à un examen minutieux de vos œuvres, de vos pensées, de vos sentiments et de vos propos, laissant votre conscience présider cette méditation et cet examen.

Ecoutez ma voix qui, à chaque instant, vous réveille, c'est cette voix intérieure qui vous réclame l'accomplissement de ma Loi, parce que jusqu'à présent vous avez cheminé selon votre libre arbitre, faisant dans votre vie tout ce qui vous plait.

précédentsuivant